Tendance des marchés du bois

Les marchés du bois sont demandeurs.
Exploiter ses bois mûrs aujourd’hui et renouveler son capital en reboisant : un bon calcul pour le futur à faire dès maintenant !

 

« 2020, une année si particulière que certains parlent du « monde d’avant » et du « monde d’après » ! Il est vrai que cette pandémie de Covid 19 entraine avec elle une crise économique mondiale, mais qu’en est-il vraiment de nos activités bois ? Qu’est-ce qui a vraiment changé pour nous les forestiers ?

Pour nos marchés bois, le premier constat est une visibilité réduite dans les délais des commandes et une adaptation constante nécessaire pour des livraisons « au jour le jour ». Dans ce contexte, les équipes d’Alliance Forêts Bois ont été particulièrement réactives et ont su s’adapter aux retournements de situations, très marqués en particulier lors du premier confinement ».

 

Les marchés BOIS D’OEUVRE

> Le secteur de la construction, à l’arrêt complet pendant deux mois (15 mars -15 mai), est très actif depuis juin, grâce à l’augmentation des travaux d’aménagements chez les particuliers et à la relance des chantiers BTP.

> Le secteur de l‘emballage a bien fonctionné, grâce à l’activité des entreprises de la pharmacie, de la grande distribution et des matériaux de construction, mais souffre tout de même de la baisse d’activité industrielle, notamment dans l’aéronautique (secteur très présent dans la zone Alliance) et l’automobile. La fermeture des commerces, restaurants et activités touristiques et culturelles pénalise par ailleurs l’activité logistique, dans laquelle nos palettes bois jouent un rôle majeur.

Les marchés BOIS D’INDUSTRIE

> Les difficultés économiques globales ont un impact certain sur l’activité de nos clients papetiers, même si le contexte de chaque secteur reste bien différent : le secteur du papier-carton (kraft) connait une activité correcte grâce au développement de l’e-commerce, alors que le secteur du papier graphique, déjà en baisse avant la crise sanitaire, connait un ralentissement encore plus prononcé du fait du développement du télétravail et du numérique. La zone d’activité d’Alliance bénéficie toutefois d’un tissu industriel solide, qui contribue au bon maintien global de notre activité sur ces marchés.

> L’activité panneaux semble quant à elle très variable d’un site à l’autre : dans un même département par exemple, alors qu’un site industriel décide un arrêt de production, un autre connait la pleine activité ! Dans tous les cas, la diminution de la ressource en matière première disponible, suite aux attaques massives de scolytes sur les épicéas dans les Vosges et en Europe centrale, a bien bousculé les marchés.

Les marchés BOIS ÉNERGIE

La crise sanitaire n’a quasiment pas d’incidence sur ces marchés : les grandes centrales biomasse fonctionnent normalement et les chaudières et réseaux de chaleur, en particulier des collectivités, ont repris leur activité avec le retour de l’hiver.
L’activité bois bûche est quant à elle très corrélée aux conditions hivernales ; les volumes restent constants par rapport aux années précédentes.

 

La tendance des marchés par ESSENCE

  • Pin maritime
    La ressource en Pin maritime a diminué de façon significative avec les tempêtes de 1999 et 2009, et le cours du bois sur pied a augmenté entre 2017 et 2018. Depuis, les prix ont fléchi progressivement sur 2019 et 2020 mais restent à un bon niveau au regard des décennies précédentes, et les demandes des industriels sont importantes.

  • Douglas et autres résineux de montagne
    Le secteur de la construction est dynamique, et avec la crise des scolytes, qui a largement réduit la ressource disponible en bois blanc frais, les scieurs se tournent vers cette belle essence qu’est le Douglas. Les prix des bois sur pied ont augmenté pour cette essence sur le 2ème semestre 2020 et devraient se maintenir en 2021. Pour le bois blanc, Epicéa et Sapin, les marchés restent concurrencés par les bois des Vosges dépérissants, mais nous observons tout de même fin 2020 une reprise des cours sur pied, à confirmer en 2021…

  • Peuplier
    Les marchés Peuplier ont été fortement affectés par la crise sanitaire sur le 1er semestre 2020, tant chez nos clients italiens et espagnols, qu’au niveau national. Les demandes sont redevenues correctes sur la fin d’année et devraient le rester début 2021.

  • Chêne
    Les marchés des bois de Chêne sont restés bien orientés tout au long de l’année 2020, avec une forte demande en menuiserie et en charpente. Seule l’activité tonnellerie marque un peu le pas, à cause de la diminution des ventes de vins et d’alcools, ainsi que des incendies en Californie qui ont détruit une bonne partie du vignoble.


Pour l’année 2021, Alliance Forêts Bois a réussi à renouveler l’ensemble de ses principaux contrats dans de bonnes conditions et assurera la commercialisation des bois
de ses adhérents conformément aux budgets des agences du groupe. Les marchés sont demandeurs, les perspectives sont positives (RE 2020, JO 2024, Plan Ambition Bois 2030…) et le plan de relance offre d’ores et déjà des opportunités d’investissements supplémentaires à nos clients industriels, que nous saurons accompagner dans leurs approvisionnements futurs.

 

Stéphane VIEBAN
Directeur Général

 

LES CONSEILS D’ALLIANCE À SES ADHÉRENTS

« Nous conseillons donc à nos adhérents de profiter de ce contexte favorable pour réaliser leurs coupes et investir dans le renouvellement et l’entretien de leurs parcelles : nous sommes convaincus que les massifs forestiers des territoires d’Alliance intéressent vivement les industriels de toutes régions !

Peupliers de plus de 15 ans… Pins maritimes de plus de 45 ans… Chênes/Hêtres de plus de 90 ans… Douglas et Épicéa de plus de 50 ans… Leur âge d’exploitabilité est atteint, il faut donc penser à les couper, dans le cadre d’un programme d’exploitation durable mais également de reboisement.

Légalement, dans un délai maximum de 5 ans après la coupe, les parcelles doivent être replantés »

 

 

Contactez votre agence de proximité, les techniciens de votre coopérative vous accompagneront dans vos choix et décisions !

 

Ces articles peuvent vous intéresser
RÉDUCTION DES ÉMISSIONS CARBONE : « Plan Ambition...

1 février 2021 - La filière forêt-bois est aujourd'hui la première filière contributrice à l'enjeu historique de...

lire plus

Douglas ! Quelles utilisations pour vos bois ?

17 avril 2020 - La France détient la première ressource européenne de Douglas. Ses qualités mécaniques et sa...

lire plus

Trouvez votre agence de proximité
> Nous contacter <
Votre question minute, que souhaiteriez-vous savoir ?

    Je suis propriétaire forestier

    ma commune de propriété est située à

    Arbres plantés depuis que vous êtes sur notre site.
    Alliance Forêts Bois, c'est 1 arbre planté toutes les 2 secondes

    Alliance Forêts Bois est le 1er groupe coopératif forestier de France,
    créé et administré par des propriétaires forestiers.
    En savoir plus