Boisement et reboisement

Premier reboiseur de France, Alliance organise, met en œuvre et suit l’ensemble des travaux relatifs au boisement ou reboisement de vos parcelles, en s’appuyant sur des moyens propres ainsi qu’un réseau d’entrepreneurs partenaires.

Principes généraux

La création d’une plantation, ou la replantation d’un peuplement après coupe, débute par une étude détaillée du projet.

Première étape essentielle : établir un diagnostic du potentiel du terrain (analyse de différents facteurs : Sol, végétation..) permettant de déterminer les essences adaptées et de donner tous les éléments nécessaires au propriétaire pour que celui-ci puisse faire son choix en connaissance de cause.

Ce diagnostic, intégrant des propositions d’’itinéraire cultural, de répartition des travaux et  de montage éventuel d’un dossier de financement, est alors discuté avec le propriétaire.

Les étapes qui suivent sont : la préparation du terrain, et  l’installation des plants.

 

Débroussaillement avant labour
Labour en bandes
Plantation

 

En détails : création d’un boisement ou reboisement et travaux associés

 

1 – Diagnostic de terrain

Incontournable, ce diagnostic consiste à analyser différents facteurs : sol, végétation, topographie, exposition climat.

Ces facteurs caractérisent une « station » et déterminent la palette des essences possibles.

Le diagnostic s’accompagne d’une étude de la pression du gibier et de la vérification du bon accès aux parcelles.

 

2 – Essences, provenances, qualité des plants et densité

Votre technicien vous accompagne dans vos  choix :

  • Les essences
    Elle est d’abord déterminée par la station puis par les objectifs du propriétaire.
    Dans un contexte de changement climatique,  leur choix doit être prudent. Il convient de demander l’avis d’un technicien de la coopérative.
  • La provenance  (origine des plants)
    Elle est gage d’une qualité génétique reconnue (matériel végétal sélectionné) et de son adaptation à la région d’utilisation.
  • La qualité des plants
    Un plant de qualité doit être jeune, bien conformé, bien équilibré entre les parties aériennes et racinaires, et sans blessures.
    Son acheminement sur le lieu de plantation doit respecter des règles de conservation, de protection et d’humidification.
  • La densité d’installation
    Elle est différente selon l’essence utilisée et l’itinéraire technique retenu :
    de 100 plants/ ha  pour le Noyer, à 2 500 plants ha pour les cultures à vocation énergétique (Eucalyptus, Robinier…)

 

3 – Préparer le terrain

Il a pour but d’ameublir le sol en profondeur, pour faciliter le développement racinaire des plants. Les techniques utilisées dépendent du type de station.4- Installer les plants :

 

4 – Installer les plants

Intervenir au bon moment !

À chaque essence sa période de plantation, mais l’installation s’effectue toujours hors période de gel ou de sol détrempé.

De nombreuses plantations sont réalisées manuellement, mais votre coopérative est fortement mobilisée en Recherche et Développement, pour mécaniser  et ainsi optimiser les plantations.

Découvrez notre article : La planteuse automatisée Peuplier : une innovation technique alliance

 

Protéger les plants du gibier 

Les fortes populations de chevreuils, mais aussi de cerfs dans certaines régions, compromettent l’avenir des boisements, notamment feuillus. Les protections contre le gibier peuvent alors s’avérer indispensables.

 

Pensez à déclarer vos « dégâts de gibier » auprès de la fédération de chasse et des DDTM de votre département.

 

Pour en savoir + : contactez un technicien «  Conseil » proche de chez vous

Trouvez votre agence de proximité
> Nous contacter <
Votre question minute, que souhaiteriez-vous savoir ?

Je suis propriétaire forestier

ma commune de propriété est située à

Arbres plantés depuis que vous êtes sur notre site.
Alliance Forêts Bois, c'est 1 arbre planté toutes les 2 secondes

Alliance Forêts Bois est le 1er groupe coopératif forestier de France,
créé et administré par des propriétaires forestiers.
En savoir plus